Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

COEUR  SAIGNANT  

Derniers sujets
» Pseudotropheus Saulosi (Cichlidés)
Sam 9 Mai - 18:22 par mina45

»  Pseudotropheus Elongatus (Cichlidés)
Sam 9 Mai - 18:18 par mina45

» Pseudomugil gertrudae
Sam 9 Mai - 18:13 par mina45

» Pseudomugil furcatus Popondetta
Sam 9 Mai - 18:11 par mina45

» Protomelas sp. Hertae (Cichlidés)
Mar 5 Mai - 19:56 par mina45

» Protomelas Steveni (Cichlidés)
Lun 4 Mai - 2:41 par mina45

» Pristella maxillaris
Lun 4 Mai - 2:38 par mina45

» Poropanchax normani
Lun 4 Mai - 2:35 par mina45

» Pomacea bridgesi Ampullaire
Lun 4 Mai - 2:32 par mina45

Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


Laetacara curviceps (Cichlidés)

Aller en bas

Laetacara curviceps (Cichlidés)

Message par mina45 le Sam 2 Mai - 0:46


Catégorie : Cichlidés américains

Taille : 8 cm

Zone de vie : Fond/Milieu

Volume minimum : 50 litres

Individus minimum : 2 individus

Température : 23 à 28 °c

PH : 6.5 à 7.0

GH : 5 à 10 °d

Des souches sauvages très rares à trouver en aquariophilie

Longtemps considéré de la famille des Aequidens, le poisson Laetacara curviceps est un petit cichlidé du bassin Amazonien que très faiblement représenté en aquariophilie d'eau douce. Les spécimens vendus en animalerie sous tous issus de fermes d'élevage où il y perd malheureusement peu à peu son comportement sauvage au fur et à mesure des générations.

Une bande sombre sépare en 2 la partie inférieure et supérieure du poisson. Ce trait caractéristique de l'espèce permet de le reconnaître parmi d'autres cichlidés amazoniens de morphologie similaire. La partie haute du corps est de couleurs variables selon les souches et les sélections alors que la partie basse est bleu métallique et reflète formidablement les lumières artificielles de l'aquarium. Il est à noter, que le Curviceps prendra différentes tonalités qui témoignera de son état général (stress, période de reproduction, maladie). Ainsi derrière les vitres d'un bac d'une animalerie, il sera généralement plus terne et apathique que lorsqu'il est maintenu dans de bonnes conditions d'élevage.

Maintenance en aquarium d'eau douce

Un bac sombre et une maintenance amazonienne classique

Le Laetacara curviceps aime évoluer dans la pénombre pour se sentir rassurer. Dans la nature, on le retrouve dans des cours d'eau où le courant y est faible mais surtout très fortement encombrés par des arbres ou autres végétaux morts. Il ne faut donc pas hésiter à positionner plusieurs racines de tourbières dans son aquarium et lui proposer des plantes flottantes qui viendront tamiser la lumière. De préférences, le sol doit également être sombre et éviter un maximum du sable blanc ou tout autre couleur claire.

Pour ce qui concerne l'eau et ses paramètres chimiques, celle-ci doit être tout à fait similaire et comparable à celle exigée par les autres cichlidés ou characidés amazoniens en aquariophilie. A savoir une eau plutôt acide et douce mais l'idéal est de viser un PH de 6 et une dureté totale avoisinant un GH de 5/6. La filtration ne doit pas générer un courant trop fort pour que le curviceps n'ait pas à lutter contre celui-ci.

Teinter l'eau de l'aquarium avec des fruits d'aulnes ou en filtrant sur tourbe est une très bonne idée pour l'élevage de cichlidé nain.

Alimentation et cohabitation avec d'autres espèces

Bien qu'il ne soit pas particulièrement regardant et compliqué à alimenter, il est pourtant important de bien varier l'alimentation de son curviceps, en lui proposant régulièrement des proies vivantes qui peuvent être des larves de moustiques , des petits vers ou bien encore des artémias. Il apprécie aussi la nourriture du commerce, mais celle-ci ne doit pas être trop distribuée par facilité.

Ce poisson est réputé pour son comportement pacifique et calme avec les autres espèces d'aquarium. Il cohabite très bien avec des cichlidés plus grands comme le Scalaire ou le Discus et ignore totalement les sujets plus petits comme les tétras citron ou le cœur saignant par exemple. Mis à part en intraspécifique où les mâles peuvent s'affronter sans gravité durant une période de reproduction, le Laetacara curviceps ne pose aucun problème de cohabitation.

Il existe cependant une inconnue par rapport à sa cohabitation avec les crevettes en aquarium. Si vous avez fait l'expérience de les mettre ensemble, n'hésitez pas à en venir témoigner sur son forum dédié.

Dimorphisme sexuel et déroulement de la reproduction

Les différences entre mâles et femelles Curviceps sont visibles quand le poisson est en âge de se reproduire. Arrivés à maturité sexuelle, les mâles sont plus grands que les femelles qui ont une morphologie plus trapu surtout lorsqu'elles sont pleine d’œufs. Le dimorphisme sexuel est également légèrement visible via les nageoires. La nageoire dorsale de la femelle est plus grande alors que la ventrale, c'est le contraire, elle est plus petite avec une forme globale plus arrondie.

La ponte est toujours précédée d'une danse amoureuse de la part du mâle, qui parade frénétiquement devant sa promise. De nombreux aquariophiles témoignent d'une grande fidélité du mâle qui garde à vie une seule femelle sans aller voir ailleurs. Ça n'est pas une vérité générale, mais ça été souvent constaté.

Les œufs du Curviceps éclosent 48 heures après la ponte même si cela varie légèrement en fonction de la température du bac. Les alevins atteindront la nage libre au bout de 5 à 7 jours une fois le sac vitellin résorbé et seront sous la protection efficace des parents pendant plusieurs semaines. Durant cette période, il convient de nourrir les alevins avec des nauplies d'artémias.
avatar
mina45

Féminin Messages : 205
Date de naissance : 25/07/1995
Date d'inscription : 08/03/2015
Age : 23
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum