Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

SAIGNANT  COEUR  

Derniers sujets
» Pseudotropheus Saulosi (Cichlidés)
Sam 9 Mai - 18:22 par mina45

»  Pseudotropheus Elongatus (Cichlidés)
Sam 9 Mai - 18:18 par mina45

» Pseudomugil gertrudae
Sam 9 Mai - 18:13 par mina45

» Pseudomugil furcatus Popondetta
Sam 9 Mai - 18:11 par mina45

» Protomelas sp. Hertae (Cichlidés)
Mar 5 Mai - 19:56 par mina45

» Protomelas Steveni (Cichlidés)
Lun 4 Mai - 2:41 par mina45

» Pristella maxillaris
Lun 4 Mai - 2:38 par mina45

» Poropanchax normani
Lun 4 Mai - 2:35 par mina45

» Pomacea bridgesi Ampullaire
Lun 4 Mai - 2:32 par mina45

Août 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier


Lamprologus Ocellatus (Cichlidés)

Aller en bas

Lamprologus Ocellatus (Cichlidés)

Message par mina45 le Sam 2 Mai - 0:52


Catégorie : Cichlidés des grands lacs africains

Taille : 6 cm

Zone de vie : Milieu

Volume minimum : 80 litres

Individus minimum : 2 individus

Température : 23 à 28 °c

PH : 8.0 à 9.5

GH : 5 à 15 °d

Présentation de ce petit cichlidé du Tanganyika

Lamprologus ocellatus ex: Neolamprologus ocellatus est un petit cichlidé du lac Tanganyika (le multifasciatus est le plus petit avec 5 centimètres). Ce poisson est très populaire auprès de nombreux aquariophiles car d'une part il peut vivre dans un petit volume mais d'autre part, comme tous les cichlidés des grands lacs africains, sa maintenance est possible dans l'eau du robinet sans adjonction d'eau osmosée. Ce qui est très appréciable si on ne souhaite pas jouer les apprentis chimistes.

Lamprologus ocellatus est de plus, un animal passionnant à observer et la couleur de ses écailles est pleine de nuances différentes (jaune, rose, mauve, violet, bleu, bref ... quasiment toutes les couleurs du spectre). On conseille généralement d'élever ce cichlidé nain sous des tubes néons plutôt chauds afin de profiter de toute sa beauté.

Maintenance en aquarium, un petit bac suffit

Avec ses 6 centimètres pour les plus grands spécimens mâles, il n'est pas nécessaire de disposer d'un grand aquarium pour maintenir un couple de Lamprologus ocellatus. Un bac de 80 litres est suffisant. Cependant, on y gagne en qualité d'observation si on introduit plusieurs harems dans un 200 litres. En effet, les relations intraspécifique sont passionnantes à étudier. Par exemple, une femelle va boucher les coquilles d'escargot adjacentes à la sienne pour éviter d'être importunée par des voisins qui auraient la mauvaise idée d'élire domicile à côté!

Au niveau de la cohabitation avec d'autres espèces du Tanganyika, elle est tout à fait possible et il est même recommandé d'élever ses Lamprologus ocellatus en aquarium communautaire. Les relations interspécifiques sont bonnes et les poissons plus gros ne feront pas peur à notre cichlidé nain de caractère.

Poisson conchylicole (animal aquatique vivant au milieu de coquillages) par excellence, l'aquarium devra être tapissé de sable fin et parsemé de plusieurs coquilles d'escargots (Neothauma ou plus accessible avec des escargots de Bourgogne). Si on souhaite quelques végétaux, on devra les choisir parmi les espèces capables de lui résister.

L'eau

L'eau du Lamprologus ocellatus doit être semblable à son habitât naturel:

Un pH entre 8 et 9.5
Une eau assez dure mais pas trop (ne pas dépasser un GH de 15°d)
Une température comprise entre 23°c et 28°c
Reproduction

Très simple, la reproduction du Lamprologus ocellatus est réalisable par un aquariophile débutant. La fécondation des œufs se déroule systématiquement à l'intérieur d'une coquille où la femelle aura préalablement attiré son mâle. Espèce par contre pas très prolifique, car seulement une cinquantaine d'œufs seront pondus au grand maximum. C'est Madame qui assure la garde parentale, ce qu'elle fera avec beaucoup de zèle et de courage. Après éclosion, il peut se passer au moins 10 jours avant que les alevins pointent le bout de leur nez et osent s'aventurer en dehors de leur coquille protectrice. A ce moment là, le mâle aide sa femelle pour protéger sa progéniture d'éventuels intrus.

Les mâles sont polygames et on les distingue des femelles car ils sont plus grands d'un centimètre. Ils ont de même une nageoire dorsale de couleur différente.
avatar
mina45

Féminin Messages : 205
Date de naissance : 25/07/1995
Date d'inscription : 08/03/2015
Age : 23
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum