Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

SAIGNANT  COEUR  

Derniers sujets
» Pseudotropheus Saulosi (Cichlidés)
Sam 9 Mai - 18:22 par mina45

»  Pseudotropheus Elongatus (Cichlidés)
Sam 9 Mai - 18:18 par mina45

» Pseudomugil gertrudae
Sam 9 Mai - 18:13 par mina45

» Pseudomugil furcatus Popondetta
Sam 9 Mai - 18:11 par mina45

» Protomelas sp. Hertae (Cichlidés)
Mar 5 Mai - 19:56 par mina45

» Protomelas Steveni (Cichlidés)
Lun 4 Mai - 2:41 par mina45

» Pristella maxillaris
Lun 4 Mai - 2:38 par mina45

» Poropanchax normani
Lun 4 Mai - 2:35 par mina45

» Pomacea bridgesi Ampullaire
Lun 4 Mai - 2:32 par mina45

Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


Melanotaenia maccullochi

Aller en bas

Melanotaenia maccullochi

Message par mina45 le Sam 2 Mai - 16:30


Catégorie : Melanotaeniidés

Taille : 7 cm

Zone de vie : Milieu

Volume minimum : 150 litres

Individus minimum : 8 individus

Température : 23 à 28 °c

PH : 5.5 à 7.5

GH : 5 à 15 °d

Présentation de ce Melanotaeniidé dont la couleur des écailles et des nageoires varient fortement selon le lieu

Le Melanotaenia maccullochi vit dans les ruisseaux et marais dans une région qui s'étend du nord de l'Australie au sud-ouest de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. En Papouasie-Nouvelle-Guinée, il peut être trouvé dans la rivière Fly à Bensbach, dans le lac Boset, Lac Herbert Hoover et la Wamriver qui draine ce lac. En Australie il est présent dans les plaines côtières du Queensland, dans la rivière Mc Ivor et dans les ruisseaux de la forêt tropicale, sur la rive nord de la rivière Daintree. Il peut atteindre une longueur de 7 cm. Son corps blanc argenté avec 6-8 rayures brun-rougeâtre qui longent les côtés. Celui venant de Papouasie en Nouvelle guinée ou du Cap York en Australie aura une teinte plus prononcée de jaune sur le corps et les nageoires, les nageoires dorsale et anale ont de petites rayures noires. Pour celui de la côte du Queensland ses couleurs seront plus ternes et les rayures plus pales, les nageoires rouge font un contraste avec son corps qui lui valent parfois le nom de poisson à ailettes.

Malgré ces qualités ornementales indéniables, le Melanotaenia maccullochi ne fait l'objet de quasi aucune importation pour l'aquariophilie. Pour s'en procurer, il faut se rapprocher d'un éleveur amateur ou avec de la chance dans une bourse aux poissons. De même, il est peut-être possible d'en commander sur des bons sites spécialisés dans les espèces exotiques.



Paramètres du bac, alimentation et cohabitation

Le Melanotaenia maccullochi peut être maintenu en aquarium communautaire ou avec d'autres petites espèces non-agressives mais de préférence du biotope Australien et Guinéen. Attention cependant à la cohabitation avec des poissons trop craintifs comme le poisson galaxy ou le Rasbora émeraude par exemple. Il sera bien trop imposant et remuant pour eux ! Il est très apprécié des aquariophiles amateurs du fait de sa grande marge de tolérance. Il peut s'adapter à l'eau alcaline ou légèrement acide, mais il est préférable de garder une valeur pH entre 5,5-7,5. La température recommandée est de 23-28°c. Bien entendu ces données varient également selon le lieu de pêche de ses spécimens étant donné qu'ils peuplent des environnements aussi diverses que variés. Les spécialistes des Melanotaenias conseillent généralement d'ajouter une cuillerée à soupe de sel pour 10 litres d'eau ou un litre deau de mer pour 50 litres deau car il apprécie l'eau légèrement saumâtre et ça lui est bénéfique pour sa santé. Des cachettes sont importantes pour lui car il est assez farouche, du bois flotté et de nombreuses plantes dont des flottantes comme la lentille d'eau. Il arrive en général à la maturité sexuelle quand il atteint les 3 ou 4 cm.

Reproduction

Un mâle pour une femelle mais ils frayent également en banc. Un bac de ponte d'un minimum de 50 litres voir plus selon le nombre, des touffes de plantes, mousse de java, un bon éclairage, voire même la lumière directe du soleil. La femelle pond environ 200 œufs qui se fixent aux plantes par de courts filaments. Une incubation de 7-10 jours, les larves se fixent sur les parois de l'aquarium. Quelques jours après les alevins remontent à la surface et sagitent sans cesse. Leur nourriture se composera de nauplies d'artémias durant les premières semaines de leur existence.
avatar
mina45

Féminin Messages : 205
Date de naissance : 25/07/1995
Date d'inscription : 08/03/2015
Age : 23
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum