Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

SAIGNANT  COEUR  

Derniers sujets
» Pseudotropheus Saulosi (Cichlidés)
Sam 9 Mai - 18:22 par mina45

»  Pseudotropheus Elongatus (Cichlidés)
Sam 9 Mai - 18:18 par mina45

» Pseudomugil gertrudae
Sam 9 Mai - 18:13 par mina45

» Pseudomugil furcatus Popondetta
Sam 9 Mai - 18:11 par mina45

» Protomelas sp. Hertae (Cichlidés)
Mar 5 Mai - 19:56 par mina45

» Protomelas Steveni (Cichlidés)
Lun 4 Mai - 2:41 par mina45

» Pristella maxillaris
Lun 4 Mai - 2:38 par mina45

» Poropanchax normani
Lun 4 Mai - 2:35 par mina45

» Pomacea bridgesi Ampullaire
Lun 4 Mai - 2:32 par mina45

Juillet 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Choix de l'éclairage d'un aquarium

Aller en bas

Choix de l'éclairage d'un aquarium

Message par valentin626 le Dim 15 Mar - 1:44

l est important de bien choisir l'éclairage de l'aquarium car ce choix va être déterminant dans l'apparition de nombreux de problèmes futurs. Il faut que l'éclairage soit en accord avec le type de poissons que vous désirez maintenir (certains poissons aiment une lumière forte, d'autre tamisée, etc), avec la hauteur et le volume d'eau de l'aquarium, mais hélas, également avec la capacité (en nombre de tubes) de votre galerie (si vous en avez une) ! En effet la plupart des aquariums moyens ou bas de gamme du commerce sont vendus avec une galerie sous dimensionnée en nombre de tubes. Il est donc important de bien se renseigner sur ce point avant d'acheter un aquarium.

Est-il nécessaire de rappeler l'importance des plantes dans l'équilibre d'un aquarium ? Un éclairage sous dimensionné peut conduire à des problèmes d'algues et de plantes qui ne poussent pas assez ou qui meurent. Nous allons ici vous donner quelques conseils important pour déterminer correctement l'éclairage néon de votre aquarium.

Like a Star @ heaven Les différentes possibilités d'éclairage

Il existe 4 types d'éclairage possible : Tubes fluorescents, HQL , HQI et Led . Suivant vos connaissances et surtout votre budget, vous allez choisir plutôt l'une ou l'autre de ces solutions.

Les tubes fluorescents



Les tubes fluorescents sont la solution la moins coûteuse et la plus classique pour l'éclairage des aquariums d'eau douce. C'est donc la solution à privilégier pour un débutant en aquariophilie tropicale d'eau douce.

Les tubes fluorescents sont alimentés par un ballast. Chaque ballast est prévu pour une puissance donnée et pour un nombre de tube donné (de 1 à 4 en général). Dans le ballast se trouve une petite pièce appelée starter et qu'il est recommandé de changer avec les tubes tous les 6 à 12 mois (même si les tubes et starters marchent encore). Certains ballasts proposent une minuterie intégrée : C'est une bonne solution puisque que vous aurez de toute manière besoin d'une minuterie. En revanche, ils sont souvent exagérément plus chers que les modèles sans minuterie alors que leur prix ne devrait pas excéder 50 FF (7,6 Euros) de plus (prix d'un programmateur mécanique séparé).

La puissance électrique des tubes implique des longueurs différentes : Plus le tube est puissant plus sa longueur est grande en général : Voir le tableau récapitulatif à la fin.

On trouve également dans le commerce des variateurs d'intensité pour tubes fluorescents : Cela permet un allumage et extinction en douceur des tubes ce qui est moins traumatisant pour les poissons. Hélas, ces appareils coûtent particulièrement chers.

Like a Star @ heaven  Les lampes HQL :



Les lampes HQL offrent un cran de plus dans la qualité et la puissance d'éclairage. Comme nous l'avons vu, les galeries sont souvent trop limitées dans leur possibilité d'accueil de tubes fluorescents. Il n'est pas rare d'être ainsi bêtement limité. Il est toujours possible de changer la galerie mais les bonnes galeries sont souvent excessivement chères.

Une solution acceptable est l'usage de lampes HQL. Il s'agit de lampes à vapeur de mercure convenant bien à la pousse des plantes. L'usage de telles lampes implique de supprimer la galerie (les lampes se positionnant 30 cm au-dessus du niveau de l'eau). Le prix est élevé mais raisonnable : A partir de 700 FF (107 Euros) la lampe munie d'une ampoule de 80 ou 125 Watts. Il est possible de suspendre au dessus de l'aquarium autant de lampes HQL que nous avons besoin de puissance lumineuse. Le poids des lampes est de 3 Kg environ. Un avantage intéressant des HQL : Elles s'allument progressivement évitant ainsi le stress des poissons.

Un des principaux défauts des lampes HQL est leur teinte pas très agréable et la moyennement bonne mise en valeur de la couleur des poissons : La température de couleur (voir ci-après) est de 4200 °K. Les lampes HQL éclairent un volume conique et l'écartement entre deux lampes doit être de 70 cm maximum pour éviter les zone d'ombre. Certaines lampes ne sont compatibles qu'avec les ampoules de la même marque, attention !

Like a Star @ heaven  Les lampes HQI



Les lampes HQI (aux halogénures métalliques) sont le "must" de l'éclairage d'aquarium. Habituellement utilisées dans les aquariums d'eau de mer et aquariums récifaux, elles sont également très appropriées en eau douce. Elles sont particulièrement adaptées aux grands bacs bien plantés. Comme les HQL, elles impliquent un aquarium ouvert et doivent être suspendues à 30 cm au-dessus du niveau de l'eau. Les HQI s'allument également progressivement ce qui est une bonne chose.

En revanche, elles offrent des gammes de puissance plus larges : De 70 à 1000 watts par platine. Un ballast est intégré (ou séparé) à la platine. Elles sont donc plus adaptées aux bacs profonds. La couleur des ces lampes est également plus agréable : Température de couleur allant de 6300°K à 11500°K (voir plus loin). Ces lampes ont une très bonne durée de vie et il est classique de ne devoir les changer que tous les 15 000 heures. Les HQI éclairent une surface plus importante que les HQI et sont donc plus adaptées aux bacs longs. Une seule ampoule de 150 Watts est parfaitement adaptée pour l'éclairage d'un mètre de long et de 70 cm de haut. Il est souvent judicieux de compléter l'HQI par un tube marine 10 000 °K (bleu) afin d'enrichir son spectre. Certaines platines HQI disposent d'un emplacement pour ce genre de tube (prendre par exemple le Hagen Marineglo ou JBL Solar Marin).

Les inconvénients sont : Le prix élevé (à partir de 1500 FF, 229 Euros, pour une platine, son ballast et une ampoule de 150 Watts). Les ampoules, elles-même, coûtent de 300 à 900 FF (46 Euros à 137 Euros). Vérifiez que les ampoules soient UV-stop. Il existe des kits, moins chers, à monter soi-même. Les HQI dégagent une forte chaleur qui peut devenir gênante en été lorsque la température de l'eau à déjà tendance à monter. Les ampoules sont protégées par un verre qu'il convient de nettoyer régulièrement et qui filtre les UV émis par l'ampoule. Il faut également prendre soin de ne pas manipuler les ampoules (même froides) directement avec les mains mais à l'aide d'un chiffon. Enfin, le poids d'une platine complète est souvent proche de 30 Kg ce qui rends nécessaire une bonne fixation murale.

Like a Star @ heaven  Principes de base

Se rapprocher du soleil !

L'objectif de base est de se rapprocher de la qualité de la lumière du soleil. Dans ces conditions, il n'est pas possible (pas souhaitable) d'utiliser n'importe quelle lampe ou tube du commerce pour votre aquarium. En effet les éclairages standards ne sont, en général, pas adaptés pour un usage en aquariophilie. Ceci tient au fait qu'ils ont souvent un spectre non continu (voir ci-après), un Indice de Rendu des Couleurs (IRC) médiocre, une température de couleur pas toujours adaptée. Si, pour un humain, il est difficile de faire la différence entre un tube fluorescent blanc standard et un tube dédié à l'aquariophilie, il y a une énorme différence pour les plantes. Un tube standard empêchera les plantes de se développer à la faveur des algues qui envahiront progressivement l'aquarium, les couleurs des poissons ne seront pas mises en valeur. Un éclairage dédié à l'aquariophilie permettra une pousse optimum des plantes et dévoilera merveilleusement les subtiles nuances de couleurs des poissons. Des poissons éclairés avec différentes qualités de lumière sembleront complètement différents !

Like a Star @ heaven  Le spectre du tube ou de l'ampoule

S'il est entendu qu'il faut absolument utiliser des éclairages adaptés à un usage en aquariophilie, le problème n'est pas pour autant résolu : Parmi les milliers d'éclairages disponibles dans le commerce aquariophile le ou lesquels choisir ? Pour répondre à cette question, il est important de bien comprendre le rôle de la lumière dans la croissance des plantes. La grande majorité des plantes sont de couleur verte (comme vous l'aurez remarqué !), ceci veut simplement dire qu'elles absorbent toutes les composantes colorées de la lumière blanche sauf le vert ! Il est donc clair qu'il faut choisir un tube pour les plantes qui émette dans toutes les couleurs de l'arc-en-ciel mais très peu dans le vert. On remarquera que ce n'est pas un hasard : le vert n'est pratiquement pas utilisé par la photosynthèse de la plupart des plantes, cette couleur n'est donc pas utile à la croissance des plantes. Les couleurs importantes pour les plantes sont : le rouge, l'orange et le bleu. Lorsque vous choisissez un tube ou une ampoule pour l'aquariophilie, le spectre est indiqué sur l'emballage : C'est un moyen pratique pour choisir. Plus le spectre est large, riche et puissant sur le rouge, l'orange et le bleu, plus le tube est adapté pour les plantes.




Indice de Rendu des Couleurs (IRC)

L'IRC est une grandeur qui permet de vérifier qu'un tube est capable de révéler toutes les nuances, même les plus subtiles, des couleurs des plantes et des poissons. C'est donc un paramètre dont l'importance est du domaine esthétique. La valeur de l'IRC doit être supérieure à 80, la valeur optimale étant de 100. Un très bon éclairage possèdera un IRC de 98. Rares sont les éclairages qui conviennent aussi bien pour les plantes que pour les poissons. C'est pourquoi on peut utiliser plusieurs tubes de caractéristiques différentes. Certains seront dédiés à la mise en valeur de la couleur des poissons et d'autres à la croissance des plantes. L'IRC est lié à la température de couleur. La valeur de l'IRC est classée par gamme : 1A = IRC>=90, 1B = IRC entre 80 et 89, 2A = IRC entre 70 et 79, 2B = IRC entre 60 et 69, 3 = IRC entre 40 et 59, 4 = IRC < 39. Evidemment, en aquariophilie on choisira un tube si possible 1A mais jamais en dessous de 1B.

Like a Star @ heaven Température de couleur

La température de couleur est un paramètre qui indique la teinte dominante de la lumière: de rouge pour des températures basses, à bleu pour des températures élevées. La température de couleur s'exprime en degrés Kelvin (°K). Les valeurs possibles vont de 0 à quelque dizaine de milliers de degrés Kelvin. Inutile de dire que les meilleurs éclairages doivent être neutres (lumière blanche dite "Lumière du jour" ou DayLight) c'est à dire entre 6000°K et 7000°K. La lumière du soleil à une température de couleur située autours de 6500°K (cela dépend de l'heure et des conditions climatiques). Un bon éclairage devra être proche de la température de couleur du soleil soit : 6500°K. Le dessin ci-dessous donne une idée de la teinte en fonction de la température de couleur en °K.



Like a Star @ heaven Rendement du tube ou de l'ampoule

Mais les choses seraient simples si ne venait s'ajouter le problème de la puissance d'éclairage. Comme nous l'avons indiqué précédemment, la lumière ne doit pas être sous dimensionnée en regard de la taille du bac, sinon la croissance des plantes diminuera en faveur des algues. Or, nous savons que les galeries d'aquarium du commerce sont prévues pour un nombre limité de tubes (ceci fixe donc en théorie la puissance maximum d'éclairage via des tubes fluorescents). Nous savons également que la puissance lumineuse n'est pas identique d'un éclairage à un autre (pour une puissance électrique, en watts, égale). Ainsi, comme vous commencez à le pressentir, l'éclairage d'un aquarium est souvent un compromis et l'on doit jongler entre tous ces paramètres pour obtenir un éclairage satisfaisant.

Choix de la puissance

Like a Star @ heaven Évaluation du besoin

La première chose à calculer si vous avez déjà acheté votre aquarium, est la puissance électrique maximale acceptée par la galerie. Exemple classique d'un 400 L avec galerie : 2 tubes de 15 Watts et 2 tubes de 18 Watts, soit 66 Watts. On verra plus loin que cette puissance est insuffisante. A part changer de galerie (c'est une opération coûteuse) ou la supprimer pour passer à un éclairage HQL ou HQI (plus coûteux), il s'agit là d'un facteur limitatif qu'il va falloir prendre en considération.

Like a Star @ heaven  Formule approximative

Une formule approximative indique qu'il faut environ 1 Watt pour 2 ou 3 litres d'eau réellement contenue dans l'aquarium. Ceci nous donne donc pour notre 400L (qui contient 300L d'eau environ) : entre 100 et 150 Watts. On remarquera donc que la galerie est sous dimensionnée en regard de la taille de l'aquarium.

Si l'on ne peut rajouter des tubes, il va falloir optimiser l'éclairage au mieux. Pour ce faire, il nous faudra choisir les tubes de puissance lumineuse la plus grande en regard de leur consommation en Watts et dont la qualité de la lumière est la meilleure. En effet, si la lumière reste trop faible, on a intérêt a ce qu'elle soit parfaitement adaptée au besoin des plantes. Dans ce cas, on ne va pas prendre en compte la mise en valeur des poissons pour donner la priorité aux plantes. En effet, avoir des poissons qui ne sont pas aussi beau qu'ils devraient l'être est détestable, mais avoir un aquarium ou les plantes meurent et qui est envahi d'algues est intolérable et source de déséquilibre (donc de danger) pour le bac. Les deux critères de choix seront le rendement du tube (la une puissance lumineuse exprimée en Lumens comparée à la puissance électrique exprimée en Watts) et la qualité de la lumière (son spectre).

Like a Star @ heaven Formule précise

Une règle plus précise du calcul de la puissance lumineuse nécessaire est la suivante : il faut entre 20 et 35 Lumens par litre d'eau réelle. Soit pour notre exemple de bac de 400L : entre 6000 et 10500 Lumens. Prenons l'exemple d'un bon tube : 15 Watts correspondent à 650 Lumens, 18 Watts correspondent à 1100 Lumens. Dans notre exemple de bac de 400L, cela nous donne 2x650+2x1100 = 3500 Lumens ! On est donc très en dessous de la valeur minimale... D'où l'intérêt de mettre les meilleurs tubes disponibles... Ou de passer à l'HQL ou HQI si on a le budget !

Attention !

Une information importante : Il est préférable (si on a le choix !) de prendre des tubes longs que l'équivalent en plus courts, en effet le rendement des grands tubes est meilleur que celui des petits (pour une même marque et un même modèle).

Autre indication importante concernant les tubes fluorescents: Leur puissance lumineuse diminue très rapidement dans le temps (donc le rendement également). Ceci est également vrai des ampoules HQI et HQL mais dans une moindre mesure. On dit que la puissance lumineuse baisse de 20% durant les 100 premières heures d'usage puis plus lentement. Ce qui implique qu'en cas de sous éclairage, il faut changer les tubes tous les 6 mois. On essayera dans ce cas de ne pas changer tous les tubes en même temps, mais d'espacer les changements d'un ou deux mois. Cela évite des variations trop brutales de la qualité d'éclairage qui vont stresser les plantes et stopper momentanément leur croissance. Dans le cas où votre aquarium serait bien éclairé, un changement des tubes tous les ans peut suffire (pour des tubes de bonne qualité).

Like a Star @ heaven Choix des tubes

En ce qui concerne les tubes pour les plantes, comme nous l'avons vu, ils doivent se rapprocher des caractéristiques du soleil. La température de couleur du soleil se situe autour de 6500°K avec un IRC de 100. Choisir un tube revient donc à choisir celui qui a des caractéristiques les plus proches de ces deux chiffres. On constate par exemple que les tubes autour de 4000°kg (lumière chaude) font pousser les plantes en hauteur, alors que ceux autour de 8500°kg (lumière un peu bleuté) font pousser les plantes en largeur. Ces deux extrêmes ne sont pas souhaitables. L'idéal étant de se trouver entre 6000 et 7500°kg. Si votre galerie est un peu sous-dimensionnée du point de vue de l'éclairage, prenez un tube a fort rendement.

Un des tubes, voir LE tube qui respecte au mieux toutes ces contraintes est le tube Biolux d'Osram. Sa température de couleur est de 6500°kg et son IRC est de 97. Avec ce tube, les plantes poussent plus vite, les poissons ont des couleurs magnifiques. Le Biolux, est assez lumineux (bon rendement) :

1100 Lumens pour les tubes de 18 Watts
1600 Lumens pour les tubes de 30 Watts
2300 Lumens pour les tubes de 36 Watts
3700 Lumens pour les tubes de 58 Watts
Les UV A et B sont nécessaires aussi bien aux plantes qu'aux poissons en faible quantité. En revanche les UV C sont très dangereux et les UV B doivent être en assez faible quantité car cancérigène à trop fortes doses. Un paramètre parfois critiqué chez les tubes Biolux : il diffuse des ultraviolets A et B (en trop grande dose d'après certaines personnes). Mais depuis 1999 (à cause d'une réglementation Européenne), les tubes qui sortent des chaînes de fabrication ne produisent plus d'U.V., le débat est donc clos et les tubes Biolux sont donc définitivement conseillés.

Le Biolux n'existe plus en 15W, on pourra le remplacer par un Lumilux De Luxe L15W/12-950 (IRC 98, 650 lm, 5000°kg) de couleur un petit peu plus chaude. Pour lire les références des tubes fluorescent Osram procédez au décryptage suivant : L AW / BC-DEE dans cette référence A est la puissance en Watts, B est la teinte (1=froide, 2=moyenne, 3=chaude, 4=assez chaude, 6 et 7=teintes spéciales), C est la qualité du rendu des couleurs (1=bon rendu, 2= Très bon rendu), D est l'IRC (9=IRC>90, 8=IRC>80), EE est la température de couleur divisée par cent (ex : 50 = 5000°kg). Une autre notation est également possible pour les tubes plus ordinaires : L A W / BC. A est la puissance électrique en Watts, B est la teinte (1=moyenne, 2=chaude, 3=Assez chaude), C est le rendu des couleurs (0=médiocre, 5=relativement médiocre, 8=moyen). Il est bien évident que les tubes utilisant la dernière notation ne conviennent pas pour l'usage aquariophile.

Les Biolux peuvent être complétés par des Osram Fluora qui sont des tubes horticoles : favorisent les processus photobiologiques indispensable a la croissance et la vitalité des plantes. Les Fluora ont un rayonnement spectral accentué dans le bleu et le rouge. Ces tubes conviennent aussi bien aux plantes aériennes ou aquatiques. Les références disponibles sont : L15W/77, L18W/77, L30W/77, L36W/77, L58W/77.

Les tubes Biolux sont assez difficiles à trouver dans le commerce, ne cherchez pas dans les commerces d'aquariophilie : la plupart du temps on ne les trouve pas. Sinon vous pouvez les commander par les boutique VPC du web. Référence :

Osram Biolux 72-965 : 6500 °kg, IRC 97, 61 à 64 Lumens/W (Références L18 W/72-965, L30 W/72-965, L36 W/72-965, L58 W/72-965) ;



Si vous ne trouvez pas de Biolux de disponible vous pouvez vous rabattre sur les tubes suivants :

Philips TLD 965 : 6500°kg, IRC 98 (le meilleur à part le Biolux) ;
Osram 12-950 Lumilux DeLuxe Daylight, 5000°kg, IRC 98, de 44 à 64 Lumens/W (Références L15W/12-950, L18W/12-950, L36W/12-950, L58W/12-950) ;
Osram 11-860 Lumilux Plus Eco Daylight, 6000°kg, IRC 85, de 64 à 86 Lumens/W (Références L15W/11-860, L18W/11-860, L30W/11-860, L36W/11-860; L58W/11-860) ;
Mazda Symphony AZURA : 6500°kg, IRC 97 (proche du Biolux) ;
Philips TLD 950 : 5300°kg, IRC 98 (proche de l'Actizoo) ;
JBL Solar Natur : 6000°kg ;
Actizoo Solarlux : 5300 °kg, IRC 98, environ 65 Lumens/W ;
Mazda Symphony Harmonia : 5300°kg, IRC 98 (proche Actizoo).
Ainsi, achetez un tube qu'après avoir étudié en détail sa fiche technique. N'achetez jamais de tube (sauf si vous connaissez la marque et le modèle) qui ne sont pas emballés : seul l'emballage indique la température de couleur, L'IRC, le spectre, la puissance lumineuse, l'usage conseillé, etc. Évitez à tout prix les tubes magiques comme le TROCAL de DENERLE qui est dit "anti-algues"! Comme si un type de lumière pouvait lutter contre les algues !

Like a Star @ heaven  Choix des ampoules (HQL ou HQI)

Si la solution des tubes fluorescents ne convient pas, nous avons vu qu'en dépits de son poids, de son prix et de la chaleur émise, la solution HQI est la meilleure : Bon rendu des couleurs, bonne température de couleur, fortes puissances disponibles et adaptées aux grands bacs profonds. Une solution moins bonne mais moins chère est l'HQL qui peut être considéré comme un choix intermédiaire entre les tubes fluorescents et l'HQI. Il faut néanmoins garder à l'esprit que les solutions HQL ou HQI impliquent de supprimer la galerie : Cela peut poser des problèmes de bruit (aération, filtre) et d'évaporation (qu'il faut compléter avec de l'eau faiblement minéralisée pour éviter d'augmenter la dureté de l'eau).

Parmi les ampoules disponibles dans le commerce, voici une petite sélection de celles que nous préférons :

OSRAM HQI -TS D UV-stop ou sylvania HSI-TS D : 5200-5300°kg, IRC 93, double culot, vitre de protection nécessaire (Références HQI-TS 70/D UVS, HQI-TS 150/D UVS, HQI-TS 250/D UVS, HQI-TS 400/D UVS) ;
OSRAM HQI-BT 400/D : 420W, 6100°kg, IRC 90, mono culot E40, vitre de protection nécessaire ;
OSRAM HQL R De Luxe 3000-3300°kg, IRC 71, mono culot E27 (Références HQL R 80 DE LUXE, HQL R 125 DE LUXE) ;
Formules et valeurs utiles

Volume de l'aquarium : Longueur (en cm) x Largeur (en cm) x Hauteur (en cm) / 1000 ;
Volume du sol : Largeur (cm) x Longueur (cm) x Hauteur (du sol, de 10 à 15 cm) / 1000 ;
Volume d'eau réel = Volume de l'aquarium - Volume du sol - Volume des décors (à évaluer...) ;
Puissance électrique par litre réel : de 1/2 à 1/3 W/L ;
Puissance lumineuse par litre réel : de 20 à 35 Lumens/L ;
Rendement d'un bon tube : de 40 L/W (pour les tubes 15W) à 65 L/W (pour les tubes 58W) ;
Rendement d'un HQI : de 71 L/W (pour les ampoules 70W) à 95 L/W (pour les ampoules 400W) ;

En bref...

La première chose est de déterminer la puissance nécessaire en fonction du bac (ou de la galerie si le bac est déjà acheté), puis de choisir des tubes spéciaux pour l'aquariophilie :

De température de couleur proche de 6500°kg (>= 6000°kg) ;
D'IRC très proche de 100 (>=90) ;
Dont le spectre est riche sur le rouge, l'orange et le bleu, pauvres dans le vert ;
A fort rendement (plus de 40 L/W, suivant la taille) ;
Ne pas oublier de changer les tubes tous les 6 à 8 mois et au pire tous les ans. Ne changer qu'un tube à la fois : Changer tous les tubes d'un seul coup serait un facteur de déséquilibre pour le bac.
avatar
valentin626
Admin

Masculin Messages : 43
Date de naissance : 03/10/1995
Date d'inscription : 08/03/2015
Age : 22
Localisation : tours

Voir le profil de l'utilisateur http://aquari-passion.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum