Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

SAIGNANT  COEUR  

Derniers sujets
» Pseudotropheus Saulosi (Cichlidés)
Sam 9 Mai - 18:22 par mina45

»  Pseudotropheus Elongatus (Cichlidés)
Sam 9 Mai - 18:18 par mina45

» Pseudomugil gertrudae
Sam 9 Mai - 18:13 par mina45

» Pseudomugil furcatus Popondetta
Sam 9 Mai - 18:11 par mina45

» Protomelas sp. Hertae (Cichlidés)
Mar 5 Mai - 19:56 par mina45

» Protomelas Steveni (Cichlidés)
Lun 4 Mai - 2:41 par mina45

» Pristella maxillaris
Lun 4 Mai - 2:38 par mina45

» Poropanchax normani
Lun 4 Mai - 2:35 par mina45

» Pomacea bridgesi Ampullaire
Lun 4 Mai - 2:32 par mina45

Juillet 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Neocaridina davidi

Aller en bas

Neocaridina davidi

Message par mina45 le Sam 2 Mai - 22:33


Catégorie : Crevettes

Taille : 3 cm

Zone de vie : Fond

Volume minimum : 10 litres

Individus minimum : 6 individus

Température : 15 à 26 °c

PH : 6.2 à 8.0

GH : 2 à 11 °d

Une espèce aux nombreuses variétés issues de sélections de passionnés

La Neocaridina davidi est une espèce de crevette d'aquarium qui est l'origine de nombreuses variétés très fortement usitées en aquariophilie, parmi lesquelles on peut citer:

Les Rilis
La fameuse Red Cherry
Les différentes Sakuras

Il y en a des jaunes, des rouges, des vertes, des tigrées, etc. Il y en a vraiment pour tous les goûts ! Bien entendu, toutes ces variétés sont issues de sélections réalisées par les premiers passionnés qui sont bien souvent des japonnais ou des allemands en majorité.

La Neocaridina davidi est donc à l'origine une crevette sauvage qui habite les rivières du Sud Est asiatique (essentiellement en Chine mais aussi en Corée et à Taïwan). Elle est entièrement transparente ce qui fait qu'aujourd'hui en aquariophilie, elle est beaucoup moins élevée que ses sélections colorées. Elle est beaucoup plus connue sous son récent ancien nom d'heteropoda car une pour nouvelle fois sa taxonomie a changé. Elle fut appelée successivement:

Caridina denticulata
Neocaridina denticulata sinensis
Neocaridina sinensis
Neocaridina heteropoda
Pour donc devenir depuis très peu de temps : Neocaridina davidi

Les raisons de son succès aquariophile

La Neocaridina davidi peuple dans la nature les lacs, rivières, ruisseaux sur une très vaste zone géographique. On peut la retrouver aussi bien dans les plaines qu'en montagne où les températures peuvent descendre très bas en hivers ou durant la nuit. Cette crevette est donc rustique avec une très bonne constitution. Elle s'adapte facilement à un large panel de conditions différentes. La Neocaridina davidi et ses sélections vont donc parfaitement s'acclimater à des aquariums ou même aux poubellariums et ça sans difficulté malgré une maintenance d'un bac à l'autre très variable, avec ou sans eau osmosée par exemple. De plus, elle se reproduit très facilement et nul doute qu'une petite troupe de départ d'une dizaine d'invertébrés donnera à la fin d'une première années d'élevage des dizaines et des dizaines d'individus pour le plus grand ravissement des débutants.

Mais encore une fois, ce sont les variétés de la Neocaridina davidi qui sont très répandues en aquariophilie, car la souche mère étant beaucoup moins attrayante et moins flatteuse pour les yeux, on le retrouve que très rarement commercialisée dans les animaleries ou sur internet dans les sites de VPC de crevettes.

Maintenance en aquarium

Comme dit précédemment, la Neocaridina davidi est une crevette dont l'espèce est facile à maintenir en aquarium. Que ça soit pour le pH, la dureté de l'eau ou sa température, elle va accepter à peu près tout ce qu'on va lui offrir. Il faut bien entendu éviter les conditions extrêmes et garnir par exemple son aquarium de coquillages qui feront grimper en flèche son GH et rendre le bac invivable même pour les Neocaridinas davidis.

Les dangers à éviter

La principale source de danger pour ses crevettes, ce sont les métaux lourds comme le cuivre qui est un véritable poison pour ces dernières. On peut introduire du cuivre sans le savoir en :

En introduisant des plantes directement arrivées d'une animalerie sans les rincer.
En utilisant des médicaments antibactériens ou parasitaires pour ses poissons qui en contiennent dans la majorité des cas. Voir les précautions d'usage toujours indiquées sur la notice d'utilisation.
Aimant une eau propre, il faut aussi s'assurer de la non présence de nitrites (NO2) comme pour les poissons. Normalement ils sont absents d'un aquarium correctement filtré dont la période du cycle de l'azote a été respectée. La Neocaridina davidi n'apprécie pas non plus les nitrates (NO3) et les phosphates (PO4), qui doivent être contenus en changeant l'eau de son aquarium au moins à hauteur de 10 à 15 % par semaine. Le choix des bons tests en goutte va permettre de s'assurer que l'environnement proposé à ses crevettes est vivable.

Le meilleur des aquariums : un aquarium planté

La Neocaridina davidi aime vivre au milieu de la végétation aquatique, il est donc naturel que son aquarium contienne de vraies plantes et non des plantes en plastique. C'est aussi bien pour que son aquarium soit équilibré grâce à la consommation dammoniac, chlore, nitrates et phosphates par sa végétation. Le type de plante à privilégier pour un aquarium de crevettes se sont les mousses. Ces dernières s'adaptent bien à une eau oxygénée que les crevettes préfèrent et elles fournissent de plus quantité de micros nourritures grâce à leur fonction d'infusoire. Elles offrent aussi une formidable cachette aux juvéniles s'ils sont maintenus au milieu de poissons prédateurs.

Quelques exemples de mousses pour son aquarium

La plus connue et la plus facile à cultiver : la Mousse de Java
La Clado qui est une algue et non une plante
La Christmas moss connue pour sa ressemblance à un sapin de noël
La Pellia non une mousse mais une plante hépatique originale

Comment les nourrir ?

Les Neocaridinas davidis ne sont pas difficiles à nourrir puisqu'elles sont détrtivores, c'est à dire qu'elles vont se nourrir uniquement de végétaux morts, d'algues ou même de cadavres de poisson. On peut leur donner les cachets de spiruline que l'on trouve dans le commerce mais il faut savoir que dans un aquarium déjà bien rodé elles se montrent assez autonomes pour leur alimentation si elles ne sont pas trop nombreuses et donc qu'il n'existe pas une compétition alimentaire trop forte. Une autre solution est de leur donner des fruits, des légumes, des feuilles ou même encore des aliments congelés.

Reproduction

Les Neocaridinas davidis se reproduisent très facilement sans qu'il y ait un protocole strict à suivre pour son succès. Il n'y a pas de larves à développer en eau saumâtre et l'éclosion des œufs donne des juvéniles déjà formés qui vont trouver leur nourriture tout seule. Chaque crevette grainée donne environ de 20 à 30 juvéniles et si elles ne sont pas maintenus avec des poissons qui en sont friands, il y a toute les chances pour que l'immense majorité d'entre elles arrivent jusqu'à l'âge adulte. En sachant, qu'une femelle peut être grainée une fois par mois, on comprend que son petit groupe de départ peut très vite déboucher sur une population importantes. Les problèmes de consanguinité existent mais ils sont rares. Afin de les éviter, ça peut être une bonne idée que d'intégrer des individus issus de souches différentes de temps à autres. Les échanges sont pour ça, une bonne solution !
avatar
mina45

Féminin Messages : 205
Date de naissance : 25/07/1995
Date d'inscription : 08/03/2015
Age : 22
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum