Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

COEUR  SAIGNANT  

Derniers sujets
» Pseudotropheus Saulosi (Cichlidés)
Sam 9 Mai - 18:22 par mina45

»  Pseudotropheus Elongatus (Cichlidés)
Sam 9 Mai - 18:18 par mina45

» Pseudomugil gertrudae
Sam 9 Mai - 18:13 par mina45

» Pseudomugil furcatus Popondetta
Sam 9 Mai - 18:11 par mina45

» Protomelas sp. Hertae (Cichlidés)
Mar 5 Mai - 19:56 par mina45

» Protomelas Steveni (Cichlidés)
Lun 4 Mai - 2:41 par mina45

» Pristella maxillaris
Lun 4 Mai - 2:38 par mina45

» Poropanchax normani
Lun 4 Mai - 2:35 par mina45

» Pomacea bridgesi Ampullaire
Lun 4 Mai - 2:32 par mina45

Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


Neolamprologus Marunguensis (Cichlidés)

Aller en bas

Neolamprologus Marunguensis (Cichlidés)

Message par mina45 le Dim 3 Mai - 1:43


Catégorie : Cichlidés des grands lacs africains

Taille : 7 cm

Zone de vie : Fond/Milieu

Volume minimum : 120 litres

Individus minimum : 2 individus

Température : 22 à 26 °c

PH : 7.5 à 9.0

GH : 10 à 20 °d

Des relations intraspécifiques et interspécifiques difficiles

Le Neolamprologus Marunguensis n'est pas un poisson cichlidé très répandu dans les aquariums d'eau des aquariophiles tanganyikaphiles. En effet, ce dernier pose de sérieux problèmes de cohabitation que ça soit en interspécifique (espèces différentes) qu'en intraspécifiques (de la même espèce). Originaire du Lac Tanganyika en Afrique, ce poisson est pourtant assez élégant avec le liseré bleu turquoise qui borde ses nageoires anales et caudales et qui les ponctue en un longs filaments. Le reste du corps est plus commun et uni avec une couleur brune dominante.

La difficulté avec le Neolamprologus Marunguensis est de lui trouver un autre cichlidé capable de lui tenir tête. Avec seulement 7 centimètres de longueur en moyenne, donc pourtant classé parmi les petits du lac, il est capable de tenir tête à bien plus gros que lui. Il peut semer la terreur dans un aquarium de Tropheus Duboisi par exemple et mettre au pas les plus gros mâles. Entre eux dans un bac spécifique, ça n'est guère mieux. Il faut prévoir un vaste espace si on souhaite élever plusieurs harems. Les mâles Neolamprologus se créés des territoires assez grands en comparaison à d'autres cichlidés du Tanganyika et chacun d'entre eux devra pouvoir se les créer sous peine de voir des écailles voler et des nageoires abîmées par les combats. La présence de plusieurs amas de roche, facilitera la délimitation et le repérage des territoires pour chaque mâle.

Du point de vue de l'alimentation, ce poisson préfère les petites proies. Sa nourriture préférée sont les nauplies d'artémia qui devront être complétés avec végétaux. On peut également lui distribuer des proies plus grosses comme du Krill ou des artémias.

La reproduction du Neolamprologus Marunguensis est assez simple à réaliser en aquariophilie. La femelle cichlidé est une pondeuse sur substrat caché. Les mâles assure la protection des alevins sitôt l'éclosion des œufs qui intervient 3 jours après la ponte. La croissance des bébés est assez lente même s'ils sont nourris aux nauplies d'artémias.

Le dimorphisme sexuel n'est pas très marqué pour cette espèce du Tanganyika. A l'âge adulte le mâle se différencie de la femelle par un corps légèrement plus grand.
avatar
mina45

Féminin Messages : 205
Date de naissance : 25/07/1995
Date d'inscription : 08/03/2015
Age : 23
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum