Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

COEUR  SAIGNANT  

Derniers sujets
» Pseudotropheus Saulosi (Cichlidés)
Sam 9 Mai - 18:22 par mina45

»  Pseudotropheus Elongatus (Cichlidés)
Sam 9 Mai - 18:18 par mina45

» Pseudomugil gertrudae
Sam 9 Mai - 18:13 par mina45

» Pseudomugil furcatus Popondetta
Sam 9 Mai - 18:11 par mina45

» Protomelas sp. Hertae (Cichlidés)
Mar 5 Mai - 19:56 par mina45

» Protomelas Steveni (Cichlidés)
Lun 4 Mai - 2:41 par mina45

» Pristella maxillaris
Lun 4 Mai - 2:38 par mina45

» Poropanchax normani
Lun 4 Mai - 2:35 par mina45

» Pomacea bridgesi Ampullaire
Lun 4 Mai - 2:32 par mina45

Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


Paracheirodon innesi Néon bleu

Aller en bas

Paracheirodon innesi Néon bleu

Message par mina45 le Lun 4 Mai - 1:24


Catégorie : Characidés

Taille : 4 cm

Zone de vie : Milieu

Volume minimum : 90 litres

Individus minimum : 10 individus

Température : 18 à 24 °c

PH : 6.0 à 7.0

GH : 2 à 13 °d

Présentation sur ce petit Characidé aux couleurs électriques

Bien connu par les passionnés d'aquariophilie et même bien plus encore, ce poisson néon, emblématique de nos aquariums ne convient cependant pas à tous les bacs. Il a des besoins qui lui sont propres et qu'on doit respecter car il est sensible et sujet aux maladies dont les fameux points blancs.

Son succès dans l'aquariophilie s'explique bien, grand pacifiste et paisible poisson évoluant en banc. Le Paracheirodon innesi ou plus communément appelé néon ou néon bleu donne une touche de couleur "électrique" qui est de plus bel effet dans l'aquarium. Souvent associé à des poissons plus gros comme des cichlidés américains avec qui il cohabite très bien, c'est un compagnon parfait ou presque.

Du fait de son succès mérité dans le monde de l'aquariophilie, on le retrouve sous divers pseudonymes :

Like a Star @ heaven Néon Tétra
Like a Star @ heaven Cardinal
Like a Star @ heaven Tétra bleu

Maintenance et besoins aquariophiles

Un animal aquatique grégaire

Vivre seul ou en compagnie de 2-3 individus de la même espèce pour le Paracheirodon innesi est une véritable torture. Le néon doit absolument vivre dans l'aquarium en banc d'une dizaine d'individus. Non seulement c'est un besoin car c'est un poisson grégaire mais de plus c'est un véritable ravissement de le voir évoluer, nager en banc où s'établira une hiérarchie. Il y aura un guide et les suiveurs, ce qui est relativement amusant.



ne espèce amazonienne, donc une maintenance en conséquence

Le néon est originaire du bassin de l'Amazonie, il cohabite très bien avec des poissons du même biotope. L'eau devra donc être acide et douce (avec une faible dureté totale : GH). Par rapport à l'eau du robinet on a besoin généralement de la couper avec de l'eau osmosée pour l'adoucir et ensuite il faut la rendre plus acide en injectant du CO2 ou en filtrant sur tourbe par exemple.

Le Paracheirodon innesi accepte une large plage de température de 18 à 28 degrés mais il ne faut jamais viser les extrêmes où alors de manière temporaire et on lui proposera une eau comprise entre 22°c et 24°c pour une maintenance idéale. L'eau doit donc être douce mais également légèrement ambrée pour la rendre plus proche de son habitat d'origine. Le poisson se sentira plus à l'aise et sécurisé ce qui est important car le néon est sujet aux maladies liées au stress.

Il doit avoir de nombreuses cachettes à disposition, l'aquarium doit être planté mais également posséder des zones suffisamment dégagées pour que le Paracheirodon innesi puisse nager librement. Idéalement on intégrera dans le bac, une à plusieurs racines immergées (qu'on aura lavées et bouillies au préalable) toujours dans le souci de se rapprocher un maximum de de l'habitat naturel du Néon bleu.

Il est quand même bon de noter, que les spécimens vendus en animalerie et d'une manière générale tous les néons que l'on trouve chez les aquariophiles sont issus de l'élevage. On les a habituer au fur et à mesure des générations à vivre dans des eaux bien différentes de leur habitat d'origine. Ils marquent donc aujourd'hui une relative tolérance vis à vis de la chimie de leur eau en aquarium.

Avec quels poissons cohabitent le Néon ?

Le Paracheirodon innesi ne pose aucun problème de cohabitation, au contraire c'est un poisson très pacifique et calme qui ne s'occupera absolument pas des autres poissons de l'aquarium. Sa discrétion joue en sa faveur car généralement les poissons plus gros et territoriaux comme les cichlidés ne s'en préoccuperont pas. Il fait donc un hôte parfait des bacs communautaires.

Parmi les cichlidés qui cohabitent parfaitement avec le néon, on peut citer entre autre: le Discus, le Ramirezi et le Cacatuoide. Cette liste est bien entendu non exhaustive. Pour la cohabitation avec le Scalaire en particulier, il faut prendre quelques précautions car il arrivent souvent que ce cichlidé en mange un de temps en temps. Pour éviter qu'il finisse dans sa bouche, il faut introduire les Scalaires très jeunes avec ses néons afin qu'ils grandissent en leur compagnie et qu'une fois adulte, ils s'en désintéressent totalement.

Là où le problème se pose c'est qu'on retrouve bien souvent le néon en compagnie d'autres poissons qui n'ont rien à voir en terme de besoins physiologiques, qui vivent dans des zones éloignées dans la nature et donc dans un environnement bien différent. Parmi les erreurs de cohabitation les plus communes on retrouve en tête le Guppy et le Platy. Ces poissons, du fait qu'ils ont des besoins bien différents que le Paracheirodon innesi, ne peuvent pas en toute logique, cohabiter ensemble.

L'alimentation idéale pour maintenir ses néons en bonne santé

Le néon bleu est un poisson omnivore mais davantage carnivore. Il est donc préférable de l'alimenter énormément en proies vivantes de préférence ou en nourriture congelée. Parmi sa nourriture favorite, on peut citer les daphnies et les artémias.

La nourriture pour poissons tropicaux vendue en animalerie ne peut absolument pas constituer son alimentation de base. Elle doit juste être distribuée comme nourriture d'appoint. Si on souhaite des Paracheirodon innesi en bonne santé, il ne faut pas négliger ce point !

La reproduction du néon, un vrai challenge aquariophile !

Pour faire court, la reproduction du néon est réservée aux aquariophiles qui ont une certaine expérience avec ce poisson ovipare. Elle oblige à suivre un protocole quasiment à la lettre pour réussir un accouplement mais ce challenge n'est pas impossible. La preuve, la plupart des individus commercialisés sont issus d'élevage. Le secret réside dans la qualité de l'eau et on conseille même certaines eaux de sources en France qui seraient miraculeuses pour la reproduction du poisson.

Pour résumer, la difficulté commence dans l'identification d'un couple qui doit donc être mis dans un aquarium à part. L'eau doit y être extrêmement douce, d'une dureté totale entre 1 à 2 GH et une quasi absence de la lumière. L'eau devra être à une température de 24 degrés et d'un pH acide compris entre 5.5 et 6.5 mais ça serait le critère le moins important.

Des poissons souvent victimes des maladies

Une acclimatation en douceur pour éviter tout stress

Le néon est un animal très craintif et très sensible. Son introduction et l'acclimatation du poisson dans un nouvel aquarium est une grande source de stress pour lui. Il est important de savoir qu'un poisson stressé sera un poisson malade et c'est particulièrement vrai pour cette espèce. La principale maladie engendrée par le stress est la célèbre maladie des points blancs.

Comment soigner un néon de la maladie des points blancs ?

Si on a raté l'acclimatation du néon ou si on n'offre pas les bonnes conditions de maintenance à ses poissons, il y a fort à parier qu'ils vont donc tôt ou tard développer la maladie des points blancs. Pas de panique cette maladie se soigne bien à condition qu'elle soit traitée le plus rapidement possible. Il convient donc de bien observer ses nouveaux poissons durant quelques temps après son introduction dans son aquarium. Sitôt l'apparition de points blancs, semblables à des petits grains de sel, il faudra réagir vite. Cette maladie entraîne malheureusement la mort du poisson dans une immensité des cas.



vant d'entamer tout traitement médicamenteux, il faut déjà comprendre pourquoi ses Paracheirodon innesi sont stressés et solutionner cette source de stress. Idéalement on ne placera pas les sujets malades dans un bac hôpital car la maladie des points blancs est une maladie contagieuse. Si sa population le permet (attention si on possède des crevettes !), il faudra donc traiter tout l'aquarium même si il y a des poissons en bonnes santé. Un traitement qui a fait ses preuve, notamment dans mon cas personnel et qui jouit d'une excellente réputation est l'esha exit. La notice avec les recommandations d'usages est très bien renseignée.

Un poisson d'aquarium cardiaque

Et oui, le néon bleu est cardiaque ! Un coup de stress et on peut voir le poisson mourir d'une manière fulgurante sous ses yeux. Ça n'est pas rare, il s'agit d'un problème bien connu en aquariophilie. Encore une fois, il faudra vraiment éviter dans l'aquarium toute source de stress pour lui. Il faut donc bien se renseigner par exemple, si les poissons qu'on héberge ou qu'on souhaite héberger sont compatibles avec le Paracheirodon innesi.

Articles, sites et ressources Internet

Article sur les Paracheirodons d'Ivanov
Excellent article, même s'il date un peu sur les Paracheirodons dont bien entendu un large chapitre sur le néon bleu. On y trouve des informations et des astuces sur sa maintenance en aquarium, la cohabitation, l'alimentation et se reproduction (qui restera difficile même avec ces précieux conseils).
avatar
mina45

Féminin Messages : 205
Date de naissance : 25/07/1995
Date d'inscription : 08/03/2015
Age : 23
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum