Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

SAIGNANT  COEUR  

Derniers sujets
» Pseudotropheus Saulosi (Cichlidés)
Sam 9 Mai - 18:22 par mina45

»  Pseudotropheus Elongatus (Cichlidés)
Sam 9 Mai - 18:18 par mina45

» Pseudomugil gertrudae
Sam 9 Mai - 18:13 par mina45

» Pseudomugil furcatus Popondetta
Sam 9 Mai - 18:11 par mina45

» Protomelas sp. Hertae (Cichlidés)
Mar 5 Mai - 19:56 par mina45

» Protomelas Steveni (Cichlidés)
Lun 4 Mai - 2:41 par mina45

» Pristella maxillaris
Lun 4 Mai - 2:38 par mina45

» Poropanchax normani
Lun 4 Mai - 2:35 par mina45

» Pomacea bridgesi Ampullaire
Lun 4 Mai - 2:32 par mina45

Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


Phenacogrammus interruptus Tétra du Congo

Aller en bas

Phenacogrammus interruptus Tétra du Congo

Message par mina45 le Lun 4 Mai - 1:37


Catégorie : Characidés

Taille : 10 cm

Zone de vie : Milieu

Volume minimum : 150 litres

Individus minimum : 10 individus

Température : 23 à 27 °c

PH : 6.0 à 7.0

GH : 5 à 10 °d

Présentation de ce poisson africain originaire du fleuve Congo

Le poisson Tétra du congo a pour nom scientifique Phenacogrammus interruptus mais son diminutif Phenaco est plus souvent utilisé en aquariophilie. Comme son nom l'indique ce Tétra est originaire d'Afrique de l'Ouest où il peuple divers endroits du fleuve Congo. Ce fleuve, deuxième plus important du monde par son débit possède une eau très sombre qui empêche de capter les magnifiques reflets multicolores des écailles de ce Tétra. Par contre en aquarium, nous avons tout le loisir d'observer les couleurs sensationnelles de ce characidé (surtout des mâles) à condition de pouvoir lui offrir un bac adapté à ses exigeances pour sa maintenance en captivité.

L'aquarium type du Tétra du Congo

Un bac assez grand est nécessaire pour cet animal grégaire et bon nageur

Le Tétra du Congo, avec sa dizaine de centimètres pour les plus grands individus, n'est pas à classer parmi les petits characidés. Il lui faut nécessairement un aquarium présentant une bonne surface en façade, généralement un volume de 120 litres peut le satisfaire mais 150 litres sera déjà bien mieux! Ce litrage important est d'autant plus absolument nécessaire que le Phenacogrammus interruptus est un animal aquatique grégaire qui demande à être élevé en compagnie d'une dizaine de poissons de la même espèce. Dans la nature, il évolue en banc immense et l'absence de congénères va lui peser, voir stresser ce qui est un facteur déclencheur de maladies comme les points blancs par exemple.

Décoration: de nombreuses plantes et une lumière pas trop forte

Pour ce qui est du décor et de son eau, vivant dans une eau où il règne une certaine obscurité en raison des nombreux sédiments charriés pour le fleuve Congo, il faut éviter d'exposer ses Tétras à une lumière trop forte. La meilleure solution va être de planter généreusement son aquarium pour avoir de nombreuses zones d'ombre ou encore mieux d'y introduire des plantes flottantes comme de la pistie, des lentilles d'eau ou bien encore de la Riccia flottante pour ne citer que ces espèces. L'autre avantage d'avoir de nombreux végétaux aquatiques dans son aquarium est d'offrir aux Tétras de nombreuses cachettes car c'est un animal plutôt craintif qui doit pouvoir se réfugier à la moindre alerte (autre conseil: évitez de placer l'aquarium dans une zone de passage de la maison).

Pour le Phenacogrammus interruptus on conseille généralement en aquariophilie de soit filtrer sur tourbe soit d'introduire quelques racines de tourbière ou des pieds de vigne (attention au cuivre) qui vont libérer du tanin pour rendre l'eau jaune/marron. On peut également insérer des feuilles de chênes ou des fruits d'aulnes tout comme on le ferait dans un aquarium au biotope Amazonien et qui auront également ce même effet de coloration (et par la même occasion d'abaissement du ph si le pouvoir tampon de l'eau le permet).

Choix de la cohabitation, attention à ses voiles

Le Tétra du Congo est un poisson pacifiste qui ne fera aucun mal aux autres poissons. Cette espèce africaine ne pose donc aucun problème de cohabitation. Par contre, du fait qu'il possède des nageoires en voilure, il peut lui être victime des poissons grignoteurs de queue comme le sont les Barbus de Sumatra ou le danio rerio. Il faut donc absolument éviter cette cohabitation malheureuse! Par contre, la relative grande taille de ce Tétra permet de le mettre en compagnie de gros cichlidés sans risque d'être mangé.

Qualité de l'eau et paramètres physico-chimiques

Malgré les origines africaines du Phenacogrammus interruptus, les paramètres physico-chimiques nécessaires à son élevage sont très proches de celle d'un poisson amazonien, à savoir:

Like a Star @ heaven Une eau relativement douce avec une dureté totale d'un GH de 5°d à 10°d (utiliser de l'eau osmosée pour l'adoucir ou de l'eau de pluie)
Like a Star @ heaven Une eau légèrement acide avec un PH situé entre 6 et 7
Like a Star @ heaven Une température comprise entre 23°c et 27°c

Il faut savoir que le Tétra du Congo est un poisson assez sensible aux polluants tels que les nitrites (no2) et l'ammoniac (nh3) évidement mais aussi les nitrates (no3) qui doivent être réduits à leur strict minimum. Un bon respect du cycle de l'azote est donc vital mais il ne faut pas oublier non plus de faire des changements d'eau fréquents.

Alimentation de cette espèce omnivore

C'est bien simple, le Tétra du Congo est un omnivore qui va accepter tous les types d'aliments qu'on va lui distribuer. Mais sa bouche orientée vers la surface de l'eau témoigne de son grand appétit des moustiques ou autres insectes volants qui tombent dans le fleuve Congo. Il est capable de faire de très grands bonds hors de l'eau pour les gober. Un élevage en aquarium ouvert est donc à proscrire.

Reproduction

Phenacogrammus interruptus se reproduit assez facilement en aquarium si on respecte ses besoins en terme de maintenance et si on lui offre une nourriture variée avec notamment des proies vivantes. C'est un ovipare à savoir que la femelle pond des oeufs qui seront fécondés par le mâle. Ils sont d'un diamètre assez gros mais ils doivent malgré tout être placé dans un bac de reproduction. Il est préférable de placer de nombreuses touffes de mousse de Java afin qu'elles servent d'infusoire aux futurs alevins. Ces derniers pourront être nourris avec des nauplies d'artémia qui est la meilleure nourriture pour la croissance des alevins à condition que leur bouche permet leur absorption, ce qui est le cas pour les alevins Tétra du Congo.
avatar
mina45

Féminin Messages : 205
Date de naissance : 25/07/1995
Date d'inscription : 08/03/2015
Age : 23
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum