Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

COEUR  SAIGNANT  

Derniers sujets
» Pseudotropheus Saulosi (Cichlidés)
Sam 9 Mai - 18:22 par mina45

»  Pseudotropheus Elongatus (Cichlidés)
Sam 9 Mai - 18:18 par mina45

» Pseudomugil gertrudae
Sam 9 Mai - 18:13 par mina45

» Pseudomugil furcatus Popondetta
Sam 9 Mai - 18:11 par mina45

» Protomelas sp. Hertae (Cichlidés)
Mar 5 Mai - 19:56 par mina45

» Protomelas Steveni (Cichlidés)
Lun 4 Mai - 2:41 par mina45

» Pristella maxillaris
Lun 4 Mai - 2:38 par mina45

» Poropanchax normani
Lun 4 Mai - 2:35 par mina45

» Pomacea bridgesi Ampullaire
Lun 4 Mai - 2:32 par mina45

Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier


Altolamprologus Calvus (Cichlidés)

Aller en bas

Altolamprologus Calvus (Cichlidés)

Message par mina45 le Jeu 19 Mar - 17:33


Catégorie : Cichlidés des grands lacs africains

Taille : 14 cm

Zone de vie : Fond/Milieu

Volume minimum : 400 litres

Individus minimum : 2 individus

Température : 22 à 26 °c

PH : 7.5 à 9.0

GH : 5 à 20 °d

Informations aquariophiles sur ce cichlidé Africain

La forme compressée du corps de l'Altolamprologus Calvus fait immédiatement pensé à son partenaire du lac Tanganyika, le non moins célèbre Compressiceps avec qui il partage de nombreux points communs. Pour les aquariophiles cichlidophiles spécialisés dans les poissons de ce lac africain, il compte parmi les cichlidés les plus élégants et au mœurs des plus intéressants à observer en aquarium.

Connu pour son comportement souvent violent en intraspécifiques (entre individus de la même espèce), il est normalement plus pacifique avec ses colocataires du bac qui doivent être des Haplos.

Un grand prédateur d'alevins

A l'état sauvage dans le lac, l'Altolamprologus Calvus se nourrit quasi exclusivement d'alevins et son corps très fin montre que la nature lui a doté des outils nécessaires pour exercer une terrible pression sur ces petits poissons. Il peut ainsi se faufiler entre les pierres et roches quand il est en chasse, là où les alevins se pensaient en sécurité entre deux interstices. Il faut donc s'attendre à ce que dans le milieu aquariophile, ce cichlidé pratique une prédation plus qu'efficace sur les juvéniles de l'aquarium. Il est déconseillé de toute façon de le faire cohabiter avec des poissons d'une taille inférieure à une dizaine de centimètres comme de nombreux m'bunas tel que le cichlidé nain Multifasciatus.

L'aquarium pour maintenir l'Altolamprologus Calvus

Au niveau de la qualité de l'eau nécessaire à sa maintenance, il n'y a pas de surprises. Comme tous les cichlidés du Tanga ou du Malawi, il lui faudra une eau dure et basique. La taille de l'aquarium est le critère primordial pour réussir l'introduction d'Altolamprologus Calvus dans son bac. Pour un couple seul, sans autres espèces, il faut compter 300 litres minimum. Il faudra prévoir plus grand s'il partage l'espace avec d'autres haplos et beaucoup plus grand si on souhaite un autre harem de Calvus.

La décoration sera également sans surprises également avec une déco d'aquarium composée de roches empilées avec des zones dégagées pour qu'il puisse nager librement. Il passera cependant plus de temps au ras des monticules de pierres à la recherche de petits poissons. On pourra planter le bac de quelques plantes résistantes comme des Anubias naines, géante ou encore un bosquet de Vallisneria.

Dimorphisme et reproduction du Cichlidé

La reproduction de l'Altolamprologus Calvus en aquarium est relativement simple à condition d'avoir un couple qui s'est formé. Il peut arriver que le "filling" ne passe pas entre le mâle et la femelle. Surtout si cette dernière est introduite après le mâle. Il faut idéalement les mettre en même temps pour maximiser les chances de la création du couple. La femelle procède à une incubation buccale qui dure une vingtaine de jours selon la température de l'eau et la ponte s'effectue directement dans une dépression du sable ou dans une cavité rocheuse.

La croissance des alevins même avec une nourriture variée et de qualité comme des nauplies d'artémia sera très lente.



Au niveau du dimorphisme sexuel, il est relativement simple de différencier la femelle du mâle, car cette dernière aura des nageoires plus courtes et moins effilées et elle sera plus petites de quelques centimètres.
avatar
mina45

Féminin Messages : 205
Date de naissance : 25/07/1995
Date d'inscription : 08/03/2015
Age : 23
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum